Découvrir Alger, pour l’hospitalité des Algériens et l’arhitecture de la vile blanche

L’Algérie se situe au nord-africain auprès d’un littoral sur la mer Méditerrané, possédant le désert de Sahara. Des marques ont été laissé par de nombreux empires comme les anciennes ruines romaines de Tipasa. Des sites Ottomans dans la capitale Alger datant de 1612 comme la mosquée Ketchaoua. En plus de ses éblouissants paysage, l’Algérie est aussi connue pour sa convivialité et la particularité de l’architecture arabo-moresque.

Algérie une terre d’hospitalité

Traditionnellement, Algérie est une terre hospitalière, dès qu’on franchi le seuil. Le voyage en Algèr en vaut le détour. Le touriste est attiré par la curiosité, le soleil, les sites et les diverses couleurs de la culture. Etant donné que l’Algérie nouvelle garde toujours son charme traditionnel, c’est ce qui assure son accueil flatteur. Vous venez en étranger et vous repartez en ami. Les gens sont reconnus pour leur sympathie, pouvant vous partager un repas, jusqu’à un rassemblement convivial autour d’un « méchoui ». C’est comme si Algérie avait pour vocation de recevoir des touristes. Comme le gouvernement est au courant, des mesures nécessaires ont été prises. Des sociétés étrangères ont d’ailleurs été contacté pour la construction d’hôtels, de complexes touristiques, de villages de vacances…

Splendide nature de l’Algérie

La nature nous fait aussi cadeau ici, elle est somptueuse et soufflée par son vent Méditerranéen. Une végétation luxuriante accompagné d’une profusion de soleil et de fleur. Là où les Romains ont bâti leur cité, on y trouve un golfe ouvert comme dans Tipasa. Grâce à la montagne, on a une profusion de corniches et de criques. Des forêts d’olivier, de chênes verts, de cèdre ou de chênes-lièges présentés avec ses pics rocailleux, et qui s’abaissera aussi pour faire place à une plaine large et ouvert au ciel. Au loin, des montagnes, semi-aride de la steppe présentent les troupeaux de mouton, ou encore les Aurès qui surgissent de leur cachète. Vous sentirez également, le parfum des chênes qui est lourd, l’haleine capiteuse des genévriers, l’odeur âcre des thuyas résineux et l’acidité de l’humus.

L’Alger la blanche

Par son architecte traditionnel de couleur blanche qui s’étale sur la ville, on y trouve quand même une touche de modernité. Cette ville, ce quartier que l’on nomme Bab El Oued, est réputé pour sa médina. Les ruelles de la Casbha, quartier historique lui a permit une inscription à l’Unesco. Les maisons sont blanches et éclatantes, les ruelles tortueuses débouchant sur un escalier ou un terrain accidenté qui fait bien sûr le charme de la vieille ville.

Vacances en Provence : où aller et quoi faire ?
Informations sur les lieux à visiter à New York