Publié le : 29 septembre 202310 mins de lecture

L’aurore polaire, sublime phénomène lumineux causé par les vents solaires est également appelée : aurore boréale dans l’hémisphère nord, ou encore aurore australe dans la partie de l’hémisphère sud. Ces phénomènes sont causés par les rayons cosmiques qui proviennent du soleil et qui heurtent la magnétosphère terrestre. Si vous souhaitez avoir la chance de découvrir ces magnifiques manifestations lumineuses, l’Islande est connue pour être l’un des spots de premier choix. Quels sont les meilleurs endroits pour  découvrir l’aurore boréale en Islande ?

Plage de Vík í Mýrdal, Jökulsárlón ou Reykjavik !

La plage magnifique composée de sable noir, située dans un petit village Vík í Mýrdal fait partie des meilleurs endroits pour observer  les aurores boréales en Islande. Ce village se trouve plus précisément au sud du glacier Mýrdalsjökull. Et, constitue un spot prisé par les amateurs d’aurores polaires. D’ailleurs, de nombreux amoureux s’y rendent également pour d’inoubliables moments romantiques. Restez tout de même couvert si vous souhaitez vous y rendre.

Jökulsárlón, quant à elle est une lagune glacière se trouvant au sud-est de l’Islande. Elle longe l’étonnant parc national de Vatnajökull. Elle est considérée également comme l’un des plus beaux endroits pour observer les aurores boréales en Islande. Avec ses eaux bleues placides où flottent les icebergs, l’endroit est tout simplement unique. En pleine journée, les touristes peuvent agréablement profiter de l’un des plus beaux paysages du pays en randonnée.

L’on a également des points d’observation à Reykjavik, la capitale Islandaise. La ville comporte de nombreuses sources lumineuses, ce qui peut rendre l’observation assez difficile mais il vous est toutefois possible de vous éloigner de quelques kilomètres de l’agglomération pour pouvoir admirer les aurores boréales en Islande. Parmi les lieux les plus connus figurent : Álftanes, la colline de Perlan ou les allées du parc Ösjkuhlíð.

Le port de Borgarnes, Landmannalaugar et Hvolsvöllur !

Ce qu’il faut savoir également en Islande, c’est que dans la partie nord et la partie ouest du pays, les nuits sont plus longues. Vous aurez donc l’occasion de vraiment apprécier ce phénomène dans le petit port de Borgarnes. On peut les voir tout au-dessus des petits bateaux de pêche dans la baie. Landmannalaugar est une région volcanique au sud de l’Islande. Les rivières naturelles, sources d’eau chaude et les bains naturels sont nombreux et l’on peut s’y baigner agréablement. Malgré que la région soit difficile d’accès en hiver, ce qui fait la particularité de découvrir les aurores boréales dans cette région, c’est que l’on peut les admirer tout en jouissant paisiblement d’une baignade dans une baignoire naturelle.

Hvolsvöllur, se situant au sud-ouest du pays est très prisée des photographes grâce à ses splendides paysages. Parmi les plus beaux du pays. Les aurores polaires virovoltent gracieusement au-dessus de cascades spectaculaires qui en font un décor presque irréel.

La péninsule de Snæfell, la péninsule de Keflavik et Akureyri !

  • La péninsule de Snæfell, à l’extrémité ouest du pays est célèbre pour de nombreuses raisons : le volcan Snæfellsjökull avec un splendide glacier à son sommet, il est également connu dans le célèbre roman de Jules Verne comme étant le centre de la Terre. Falaises vertigineuses, fjords dans un parc national : ce qui font de cette péninsule, l’un des meilleurs endroits pour observer les aurores boréales en Islande.
  • La péninsule de Keflavik quant à elle, se situe à moins de 30km à l’ouest de Reykjavik. Il y a de grandes chances que vous passiez par cette ville en arrivant en Islande car le principal aéroport de l’île s’y trouve. Vous pouvez vous écarter un peu des villes et villages pour pouvoir profiter d’un ciel sans pollution lumineuse mais également d’une présence humaine très faible.
  • Enfin, Akureyris est une ville au nord de l’Islande qui se situe tout au fond d’un grand fjord. On peut s’y balader pour découvrir le patrimoine nordique : les sublimes églises islandaises, les jardins botaniques réputés. Découvrez un cadre exceptionnel pour pouvoir apprécier les magnifiques manifestations solaires.

Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales en Islande ?

L’Islande est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les aurores boréales en raison de sa faible densité de population et de sa relative préservation de la pollution lumineuse urbaine. Les endroits les plus recommandés pour voir les aurores boréales en Islande sont les suivants:

  • Plage de Vík í Mýrdal
  • Jökulsárlón
  • Reykjavik
  • Le port de Borgarnes
  • Landmannalaugar
  • Hvolsvöllur
  • Les fjords de l’ouest
  • La péninsule de Snæfellnes
  • La péninsule de Keflavik
  • La ville d’Akureyri

Quelle est la meilleure période pour voir les aurores boréales en Islande ?

La saison officielle des aurores boréales en Islande s’étend d’octobre à mars, mais il est possible d’en apercevoir dès le mois d’août et jusqu’en avril. Les nuits les plus sombres offrent les meilleures chances d’observer les aurores boréales. Les mois d’hiver en Islande sont donc propices à l’observation des aurores boréales, car les nuits sont plus longues et le ciel est souvent plus clair. Cependant, il est important de noter que les aurores boréales sont un phénomène naturel et imprévisible, donc il n’y a aucune garantie que vous les verrez pendant votre voyage en Islande.

Origine des couleurs des ondes boréales

Les aurores boréales sont des phénomènes lumineux atmosphériques caractérisés par des voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant. Les couleurs des aurores polaires dépendent de plusieurs facteurs, notamment :

  • Composition des gaz dans l’atmosphère: Les aurores vertes se produisent lorsque des particules chargées entrent en collision avec des molécules d’oxygène se trouvant entre 100 et 300 km d’altitude. L’azote est également à l’origine des différentes colorations que peuvent prendre les aurores boréales.
  • Altitude à laquelle se forment les aurores: Une frange d’un rose intense sur la bordure inférieure de l’aurore apparaît lorsque des électrons entrent en collision avec de l’azote dans l’atmosphère terrestre, à environ 100 km de hauteur.
  • Quantité d’énergie en cause: Les voiles colorés apparaissent lorsque des particules chargées éjectées par le soleil et transportées par le vent solaire s’engouffrent dans l’atmosphère terrestre.
  • Densité de l’atmosphère: Les aurores boréales se produisent le plus souvent à une altitude de 100 à 300 km dans l’atmosphère, mais elles peuvent parfois se produire jusqu’à 600 km de hauteur

Comment savoir si il va y avoir des aurores boréales ?

Choisissez le bon lieu, la bonne période de l’année, de surveiller les conditions météorologiques et l’activité solaire.

  • Lieu : Certains endroits sont plus propices que d’autres pour les observer. Il est important de s’éloigner des grands centres urbains pour éviter la pollution lumineuse.
  • Période de l’année : Les aurores boréales sont plus fréquentes pendant les mois d’hiver, d’Octobre à mars. Cependant, cela ne signifie pas qu’elles ne sont pas visibles à d’autres moments de l’année.
  • Conditions météorologiques : Les aurores boréales sont plus visibles lorsque le ciel est dégagé. Surveillez les prévisions météorologiques pour choisir le bon moment pour observer les aurores.
  • Activité solaire : Les aurores boréales sont causées par des particules chargées émises par le soleil qui interagissent avec la magnétosphère terrestre. L’activité solaire peut donc avoir un impact sur la fréquence et l’intensité des aurores boréales. Il est possible de suivre l’activité solaire en consultant des sites spécialisés.

Combien de temps dure une aurore boréale ?

La durée d’une aurore boréale peut varier considérablement, allant de quelques secondes à plusieurs heures. La durée exacte dépend de nombreux facteurs, tels que l’intensité de l’activité solaire, la position géographique et les conditions météorologiques. Les phases intenses durent généralement une dizaine de minutes, mais peuvent durer plus longtemps en cas de forte tempête. Il est donc difficile de prédire avec précision la durée d’une aurore boréale. Cependant, il est recommandé de prévoir une semaine pour avoir une bonne chance d’en observer une.